Chronique 13

- 1 - Hermès Trismégiste

Nous ne saurions quitter l’antiquité sans citer Hermès Trismégiste, le « trois fois très grand », un personnage my­thi­que de la tradition gréco-égyptienne. Il est Thot, le rassembleur qui aide Isis à reconstituer le corps d’Osiriso; il est Hermès le guide des voyageurs et le conduc­teur des morts. En vérité, il est le fils d’Agathodé, fils de Thot. 

On lui attribue plusieurs traités mystico-philosophiques dont le Corpus Herme­ticum et la Table d’Émeraude, lui reconnaissant du même coup la fondation de l’alchimie. 

Des écrits d’Hermès Trismégiste, le commun des mortels – et des francs-maçons – retient surtout cet insolite sujet de méditation, tiré précisément de la Table d’Émeraude : 

Il est vrai, sans mensonge, certain et très véritable,

Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, 

Et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.

Par ces choses, se font les miracles d’une seule chose,

Et comme toutes les choses sont et proviennent d’Un, par la méditation d’Un,

Ainsi toutes les choses sont nées de cette chose unique.

Le soleil en est le père, la lune en est sa mère, le vent l’a portée dans son ventre.

La terre est sa nourrice et son réceptacle.

Pour l’historien grec Hécatée d’Abdère (IVe s. av. J.-C.), Thot-Hermès est l’inventeur de l’écriture, de l’astronomie, de la lyre, de la culture de l’olivier. Le juif Artapan d’Ale­xandrie (IIe s.) l’assimile à Moïse et en fait, en Égypte, l’inventeur de la philosophie et de la navigation, l’inventeur de grues pour élever des pierres, de pompes à eau et de machines de guerre. 

----------

© Guy Chassagnard - Auteur de Aux Sources du Rite écossais ancien et accepté (Éditions Jean-Paul Bertrand, 2008).

----------

 MISCELLANEA.FR  -  © Guy Chassagnard  -  2017