Page d’accueil



Bonjour


Au temps, déjà lointain, de notre enfance, le maître d’école portait une blouse grise, et la classe s’ornait de multiples maximes exaltantes. C’était l’époque où tous les Français se sentaient les héritiers des Gaulois et où la France possédait encore tous les attributs ainsi que le prestige d’un vaste empire colonial… Les temps ont bien changé depuis, et inversé, sous l’impulsion d’une volonté « progressiste », le sens et la portée des mots, des faits et des choses. Ordo ab Chao – du désordre naît l’ordre – a laissé place, sans que l’on s’en rende bien compte, à Chao ab Ordo – de l’ordre vient le chaos… 


732 - Charles Martel bat des Sarrasins à Poitiers.

1429 - Jeanne d’Arc reprend la ville d’Orléans aux Anglais.

1515 - François Ier remporte la bataille de Marignan sur les armées de Charles Quint.

1793 - Louis XVI est exécuté en place de Grèves, à Paris…  


Au temps jadis, celui de notre enfance, l’histoire se déclinait avec aisance, apprise et récitée sur les bancs de l’école. Et les Français étaient, de surcroît, fiers de leurs origines. Il ne s’agit pas, pensons-nous, de regretter aujour­d’hui le passé à tout va, en prenant de l’âge ; et de défendre obstinément des coutumes surannées. Mais rien ne s’oppose à maintenir l’usage de pratiques qui ont fait leurs preuves et s’avèrent toujours être utiles. En matière d’histoire notamment. 

C’est pourquoi, pour la réalisation du présent projet, nous avons, délibérément, revu et accru nos con­naissances maçonniques à la lumière des trois critères historiques de notre enfance : la date, le fait, le personnage ; et ainsi établi, en franc-maçon, une « Chronologie » de la Franc-Maçonnerie tant opérative que spéculative aussi concise, mais aussi compréhensible et précise, que possible.

Il en est résulté une sorte de puzzle dans lequel chaque pièce, dûment datée, traite d’un fait, d’un événement, d’un personnage dans les limites d’une seule page ; dans lequel cha­que pièce, dûment ordonnée, apporte une lumière, une signification nouvelles à une institution, née on ne sait trop quand, ni on ne sait trop où, mais qui est parvenue à devenir le centre de l’union des hommes – et des femmes – « nés libres et de bonne mœurs » qui aspirent à devenir meilleurs dans la fraternité, et de rendre par leur fraternité le monde meilleur.

Les « planches » présentées ci-après ne sont pas celles d’un historien, attaché au détail et à la référence, mais d’un maître maçon qui, après des décennies de pratique maçonnique, souhaite partager les connaissances qu’il a acquises dans le temple et auprès de ses frères maçons.

Apprendre en apprenti, comprendre en compagnon, partager en maître demeure pour nous une règle de vie, et de pensée, que nous invitons volontiers le lecteur maçon à adopter.


Guy Chassagnard

NEW PORTRAIT GC
 MISCELLANEA.FR  -  © Guy Chassagnard  -  2017